Défendons l'élevage mais pas n'importe lequel.

En réponse à l'édito du président de la chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme sur l'élevage, l'association "Débiocidons" d'Issoire répond.

" Et,oui ! Monsieur le président, les consommateurs se préoccupent du bien être animal ; cela serait-il un mal ?

Le seul effort que vous seriez prêts à consentir, c’est de mieux communiquer afin d’ « expliquer nos pratiques »,mais c’est justement de vos pratiques que les consommateurs se plaignent ; elles sont maintenant mises à jour dans différents médias !

Vous vous défendez de juger si manger ou non de la viande c’est bien ; mais c’est aussi de cela qu’il s’agit.Il est techniquement impossible de continuer à nourrir la planète comme dans notre pays (les pays dits : développés ) en consommant autant de viande .

Bien sûr que l’on doit maintenir l’élevage d’animaux dans les meilleures conditions ,mais votre grand sens de la nuance vous fait dire que comme alternative(l’élevage entretient les paysages ) nous ne pourrons plus que vivre au milieu des bois !

Quoique ,à bien y réfléchir , cela serait plus sain que de vivre au milieu des champs ,car vous connaissez mieux que quiconque : les pesticides ,les engrais chimiques ,les boues d’épuration que vous épandez par tonnes tout en continuant d’en nier les effets nocifs sur la nature et la santé humaine et animale .

Nos nouveaux députés vont-ils s’occuper enfin des épandages au ras des habitations que la loi autorise présentement?

Il en est de même pour les épandages des boues d’épuration (jusque sur les zones de protection classées Natura 2000) qui nous mèneront rapidement à un scandale sanitaire .

L’autonomie supplémentaire que vous réclamez vous a conduit jusqu’à présent à travailler en utilisant de plus en plus de produits polluants, à utiliser du matériel énergivore ,à la course aux hectares ,à la dépendance aux banques .

Une partie de nos agriculteurs ne se contente pas de votre attitude négationniste face au constat des résultats calamiteux de votre politique agricole au point de vue économique,sanitaire et social .

Ce sont les « braves » qui vont vers le progrès et , ne vous en déplaise ,malgré vos efforts constants pour les discréditer , ils ont avec eux le soutien de la population ."

 

> Retrouvez l'article sur le site web de l'association

> Edito de la chambre d'agriculture

Inscription Newsletter

ECUREUIL.png

Se connecter