GIEC : L’agriculture, en partie responsable du problème climatique, peut aussi être la solution

Imprimer

France Nature Environnement salue le travail des scientifiques du GIEC, qui une fois encore, présentent les réels enjeux du changement climatique, ses impacts sur la sécurité et la souveraineté alimentaire. Leur constat est clair : on ne pourra pas nourrir 9 milliards d’êtres humains, selon le mode d’alimentation actuel des pays de l’OCDE. Nous devons changer notre façon de manger, et ne pas affamer les peuples déjà fragilisés.

 

 

Lire l'article