Ensemble, évitons la plus grande destruction de zone humide depuis des décennies en Rhône-Alpes

Le 13 juillet 2015, à la demande de la FRAPNA, le projet de Center Parcs de Roybon est jugé irrégulier par le Tribunal Administratif de Grenoble.

Six mois plus tard, le Conseil Régional vote pourtant une subvention exceptionnelle de plus de 4 millions d’euros pour ce projet interrompu par une décision juridictionnelle fondée sur le droit de l'environnement.

 

Nous restons mobilisés et avons plus que jamais besoin de votre soutien financier dès la semaine prochaine pour l'audience d'appel et certainement plus tard si l'affaire est portée en cassation devant le Conseil d’État.

 

Voir la vidéo ici "Pour qu'elle reste humide"

 

La FRAPNA continue à se battre pour qu'à Roybon comme ailleurs, la protection de l'environnement par le droit soit appliquée sans exception.

 

Le projet de Center Parcs de Roybon, sans intelligence collective ni concertation, c'est :

  • La plus grande opération de destruction de zone humide menée depuis des décennies en Rhône-Alpes (surface équivalente à 145 terrains de football).
  • La destruction de zones humides qui constituent un immense château d’eau indispensable pour la Drôme et l’Isère.
  • Une artificialisation qui bouleverse des milieux qui garantissent le fonctionnement du cycle de l'eau et la qualité de ce que nous buvons.
  • Une atteinte irrévocable à la biodiversité qui nous est vitale.

 

Nous avons besoin de vos dons pour réunir les moyens de nous faire assister des meilleurs avocats pour défendre la cause de l'environnement.

 

La FRAPNA est agréée au titre de la protection de l’environnement, notre action est reconnue d’utilité publique mais sans la mobilisation de nos bénévoles et sans votre soutien, rien n’est possible.

 

Aidez-nous à protéger nos biens communs : le Sol, l’Air, le Vivant et l’Eau : SAVE, faîtes un don !

Inscription Newsletter

captcha 
LOUTRE.png

Se connecter