Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde

Imprimer

"Un nouveau sondage publié le 17 septembre par le National Geographic révèle qu’en moyenne, la majorité des personnes interrogées dans une douzaine de pays veulent que plus de la moitié des terres et des mers de la planète soient protégées."

 

 

Lire l'article