Naturel ou artificiel : le sapin de Noël est-il écologique ?

Imprimer

 

sapin

 

 

Alors que 5 millions de sapins naturels vont être coupés des exploitations françaises pour illuminer les intérieurs pendant les fêtes de fin d'année,

les modes de production posent la question de l'impact écologique de l'arbre de Noël.

 

 

 

Pour les fêtes de Noël, ce sont plus de six millions de sapins naturels qui entreront dans les foyers Français. 20 % sont produits à l'étranger, essentiellement en Belgique et au Danemark. Ce sont cinq millions de sapins de Noël français, Nordmann ou épicéa, qui seront produits sur 5.000 hectares. Un quart des sapins français est produit dans le Morvan, sur quelques 1.500 hectares.

 

Plusieurs producteurs français se sont engagés dans une démarche éco-certifiante, mais sur plus de 130 producteurs d'arbres de Noël, leur nombre reste limité. Seulement quatre bénéficient du label international MPS, qui "mesure et évalue la pression environnementale liée aux intrants horticoles, ainsi qu'au mode de gestion de l'eau et des déchets", et trois du label français horticole Plante Bleue, attestant que "les professionnels ont des pratiques de production respectueuses de l'environnement".

 

 

 

Lire la suite de l'article : ici