Forçages génétiques : non à la modification génétique d'espèces sauvages et d'écosystèmes entiers

Depuis l'invention de la technique de génie génétique CRISPR/Cas, des gènes peuvent être modifiés de manière beaucoup plus fondamentale qu'auparavant. Sont non seulement concernés les gènes des cultures agricoles et du bétail, mais aussi ceux des animaux et des plantes sauvages. De cette façon, l'interaction des espèces dans leurs écosystèmes pourrait également être reprogrammée génétiquement dans un avenir proche pour répondre aux objectifs de l'homme. C’est pourquoi France Nature Environnement, Pollinis et OGM dangers refusent de telles expériences.

 

 

Lire l'article 

 

 

Inscription Newsletter

captcha 
Mascotte_coeur.png

Se connecter