FNE : Note de positionnement fédéral sur le loup

Résumé de la note

Pour FNE, le retour naturel du loup en France, espèce protégée, est un signe positif de l'amélioration fonctionnelle et biologique   de nombreux secteurs de nos territoires. La réinstallation progressive du loup et la dynamique biologique de sa population sont des éléments  durables que la société doit prendre en compte, y compris dans les conséquences et impacts induits sur les  activités humaines, de façon à créer les conditions d'une coexistence loup / homme pérenne. L'objectif de FNE est la présence  pérenne du loup en France via la mise en place d'une politique de conservation favorable, incluant le soutien à un pastoralisme durable.

FNE demande :


• un engagement clair de l'Etat qui doit dénoncer les conditions pour une présence pérenne du loup. Seul un  portage politique assumé par l'Etat d'une nécessaire logique de compromis sera de nature à créer les conditions de la coexistence loup / homme ;

• la généralisation de l'emploi de moyens de protection, dûment déployés, et renforcés par la conduite d'expérimentations  concernant les clôtures et des dispositifs d'effarouchement ;

• que a  présence du loup (ainsi que des autres grands prédateurs) soit intégrée dans les politiques de régulation des ongulés sauvages pour sa contribution à l’équilibre agro-­‐sylvo-­‐ cynégétique ;

• que a possibilité de destructions d'individus soit un moyen ponctuel ressortant du cadre dérogatoire et non une fin;

• la poursuite de la distinction entre tir de défense, tir de défense renforcé et tir de destruction ;

• l’instauration de cellules de crise pour les éleveurs dont les troupeaux ont été victimes d’attaques de loups, afin de les accompagner
• à l’Etat de ne pas indemniser les dégâts et de ne pas autoriser de tirs létaux du loup lorsque les troupeaux sont non ou pas assez protégés et d'affirmer une position extrêmement ferme contre les destructions illégales de loups.

FNE est opposée :
• à la mise en place d'une politique de régulation du loup (au regard du stade de développement de l'espèce);

• à tout dispositif d'autorisation de tir de loup en chasse "ordinaire" et au prolongement des autorisations de tir en l'absence des  troupeaux ;
• aux propositions de création de secteurs d'exclusion et de "zonages";

• aux autorisations de tirs dans les zones "coeur" des parcs nationaux, les réserves naturelles nationales et les réserves biologiques intégrales de l'ONF.

FNE est favorable :
• à une gestion adaptative permettant la mise en oeuvre de mesures adaptées et conditionnées aux contextes territoriaux.

• à l'existence et au bon fonctionnement d'instances de dialogue au niveau national et au niveau local. L'Etat doit en assumer le bon fonctionnement ainsi que la mise à disposition dans les meilleurs délais de toutes les données existantes.

Note intégrale à télécharger ci-dessous :

Inscription Newsletter

captcha 
herisson.png

Se connecter