Cours d'eau ou non cours d'eau? Telle est la question - où en est-on en décembre 2015?

Sommaire

Le projet de cartographie des cours d'eau remet l'avenir de nos rivières en jeu, mais où en est-on en décembre 2015 ?

 

Selon la circulaire du 3 juin 2015, Mme Ségoleine Royal, ministre de l'Environnement a demandé à ce que chaque département établisse une cartographie des cours d'eau présents sur son territoire d'ici 15 décembre 2015,  .

 

Cependant, s'agissant du premier document officiel cartographiant les cours d'eau en France et ayant une valeur règlementaire, de nombreux soucis s'annoncent, et notamment sur le territoire Auvergnat.

 

Retrouvez dans cet article, la genèse du projet, la méthode de constitution de ces cartes, ainsi qu'un point sur l'avancée du projet en Auvergne fin décembre 2015 et les craintes de la FRANE sur ce projet.

 

Où en est-on en Auvergne ?

 

Le territoire auvergnat est constitué pour une bonne partie de zones de montagne, zones de têtes de bassins versants. Du fait de la difficulté de l’accès et de la détermination des critères pas toujours adaptée à ces milieux, il est à craindre de passer à côté de nombreux cours d’eau et de se voir perdre une partie du linéaire aquatique, qui serait alors déclassée comme « non cours d’eau » malgré l’importance qu’ils revêtent.

 

A la mi-juillet, une première réunion avait déjà été réalisée dans le Puy de Dôme, en Haute-Loire et dans l’Allier, réunions auxquelles les associations de protection de l’environnement ont essayé d’être intégrées.

 

Au 15 décembre 2015, les associations membres du réseau (Fédération Allier Nature pour l'Allier, FDANE 15 pour le Cantal et SOS Loire Vivante pour le Cantal) ont participé aux réunions et ont fait des propositions.

 

- Dans l'Allier: la carte est disponible sur le site de la DDT ici. Au total et à ce jour: 50 expertises ont eu lieu retirant 42 km de linéaire et ajoutant 50 km de cours d'eau.

 

- Dans le Cantal: La carte n'a pu être mise en ligne faute de validation par les membres et de moyens pour réaliser les expertises demandées. Un délai supplémentaire a été demandé par la DDT. Dans ce département, ce sont environ 1300 km de cours d'eau qui sont à cartographier.

 

- En Haute-Loire: 49 communes ont été visitées, mais seulement 22 communes complètement, soit 1500 tronçons terrains expertisés. Ainsi, ce sont 22 km de cours d’eau qui ont été rajoutés (soit 2,3% du linéaire expertisés). La carte n'est pas encore accessible à ce jour.

 

- Dans le Puy de Dôme: La carte est consultable directement ici avec l'accès aux documents de références ici

 

 

Inscription Newsletter

herisson.png

Se connecter