Première application du principe de non-régression de la protection de l’environnement

Imprimer

Sur recours de la Fédération Allier Nature contre le décret « Evaluation » du 11 août 2016, le Conseil d’Etat applique pour la première fois le nouveau principe de non-régression issu de la loi « Biodiversité » du 8 août 2016.