Pour des jeux olympiques au service de la transition écologique

Les Jeux Olympiques se dérouleront en 2024 à Paris et en Ile de France, ainsi que sur d'autres sites en régions. Ils représentent un temps fort de la vie sportive et internationale. France Nature Environnement a déjà eu l'occasion d'exprimer sa plus grande vigilance et même son opposition à certaines candidatures aux JO susceptibles d'impacts inacceptables (Sotchi, Annecy, ...). La décision concernant les Jeux de 2024 à Paris est maintenant arrêtée.

 

France Nature Environnement demande que les JO de Paris, au-delà des bonnes résolutions techniques et des déclarations de bonnes intentions, pour des Jeux Olympiques "propres et verts", s'inscrivent dans les Objectifs Mondiaux du Développement et s'attaquent ainsi à la réduction des inégalités environnementales et sociales, aux diverses formes de précarité, à l'amélioration concrète et durable des conditions de vie de l'ensemble des Franciliens (transports en public, pollution de l'air, logement, ...). A défaut d’être mobilisateurs pour bon nombre de nos concitoyens, au regard des expériences passées, les JO de 2024 doivent être plus que jamais l'occasion d'engagements structurants et globaux de la France pour la transition écologique, en prenant à bras le corps un grand nombre de défis : aménagement du territoire, éducation, formation, création d'emplois nouveaux, respectueux des conditions de travail.

 

Pour autant, à ce stade, France Nature Environnement regrette l’absence de grande consultation citoyenne préalable ; FNE a en mémoire le bilan de plusieurs éditions passées des JO et appelle à la plus grande vigilance sur le respect des engagements environnementaux initiaux et à la maîtrise des finances publiques afin que d'éventuels dépassements, récurrents pour les Jeux Olympiques, n’impactent pas négativement les territoires concernés et les besoins pérennes de leurs habitants.

FNE Ile de France, qui rassemble les associations franciliennes de l’environnement, a suivi, dès le début, en lien avec les associations locales concernées et avec la plus grande attention, l'élaboration du dossier technique de candidature et formulé des recommandations précises.

 

Elle a également eu l'occasion de rencontrer les experts du CIO lors de leur visite à Paris. FNE Ile de France poursuivra avec le comité d'organisation des JO une concertation site par site, avec détermination et confiance. Elle invite tous les riverains concernés à venir la rejoindre. Elle sera vigilante sur la réalisation des études d'impact des projets et veillera à ce que l'héritage francilien et national des Jeux Olympiques traduise une véritable transition écologique.

 

Pour ces JO, France Nature Environnement sera force de propositions et de promotion de solutions innovantes d'un point de vue environnemental et social. Et forte de son implantation sur l’ensemble du territoire français, elle sera attentive aussi à l'organisation des épreuves en région (Marseille, ...).

 

Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, et Dominique Duval, présidente de France Nature Environnement Ile-de-France, déclarent : « Il ne faudrait pas simplement peindre les anneaux olympiques en vert, il faut s'assurer que ces JO permettent d'améliorer durablement la qualité de vie à Paris et en Ile-de-France ; nous décernerons nos médailles à l'aune de ces progrès ».

 

Télécharger le communiqué au format PDF

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l´environnement. C´est la porte-parole d´un mouvement de 3500 associations, regroupées au sein de 74 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. France Nature Environnement, partout où la nature a besoin de nous. www.fne.asso.fr

 

 

Inscription Newsletter

Mascotte_coeur.png

Se connecter