COP 24 : Les jeunes en grève pour le climat

 

Grève hebdomadaire, blocage de ponts à Londres, appel à la désobéissance. En parallèle des marches pour le climat, des actions plus virulentes se développent à travers le monde.

 

C’est le visage de la COP 24. Greta Thunberg, une collégienne suédoise de 15 ans, a pris la parole à la COP 24 au nom de l’ONG Climate Justice Now. «Vous dites que vous aimez vos enfants par-dessus tout. Et pourtant, vous leur volez leur avenir, devant leurs propres yeux.»

 

 

 

Avec ses tresses, cette jeune militante végétarienne sait de quoi elle parle. Depuis le mois d’août, elle sèche les cours chaque vendredi, avec assiduité, pour aller réclamer, devant le Parlement de Stockholm, davantage d’actions pour le climat. Une démarche qu’elle a répétée vendredi 14 décembre à Katowice, en compagnie de plusieurs dizaines d’enfants. Auparavant, elle avait déjà convaincu sa famille de devenir vegan, d’équiper la maison de panneaux photovoltaïques, de faire un potager dans le jardin et d’abandonner les trajets en avion.

 

Lire la suite de l'article : ici

 

 

Inscription Newsletter

captcha 
ECUREUIL.png

Se connecter