Guide sur l'éclairage et la pollution lumineuse

Le 100ème Congrès et Salon des Maires en novembre à Paris est un rendez-vous quasi incontournable des élus mais aussi un moment de fortes démarches commerciales. A cette occasion et dans le cadre de ses actions de sensibilisation et de pédagogie sur les enjeux de la qualité de la nuit et de l’environnement nocturne, l’ANPCEN s’associe pour la première fois à la revue « Le Courrier des Maires et des élus locaux » pour la publication d’un guide de 30 questions-réponses à l’attention des collectivités: «Concevoir et utiliser l’éclairage en préservant l’environnement nocturne». Un nouveau document de référence qui vient enrichir la boîte à outils de l’ANPCEN !

 

Ce document didactique et pratique de douze pages apporte des clés et des éléments d’aide à la décision pour concevoir des politiques d’éclairage responsables tant d’un point de écologique, qu’économique et sociétal. Les élus et équipes techniques des collectivités pourront ainsi bâtir des politiques documentées de la lumière artificielle, avec une approche globale de ses impacts et de ses coûts. Plus de 2 Milliards € sont dépensés pour l’éclairage en France chaque année, la moitié pour la seule maintenance du parc d’éclairage public français, un quart pour rénover et un autre en consommation d’énergie. L’éclairage constitue le 2ème poste d’investissement d’une collectivité (et le 1er déclaré actuellement). Or les politiques d’éclairage adoptées reposent la plupart du temps sur des approches partielles ou techniques, mais rarement sur une approche globale des impacts et des coûts, afin de rendre les choix pertinents et cohérents pour l’ensemble des enjeux. Conséquence: elles conduisent dans de nombreux cas à des choix antinomiques – entre choix et énergétiques et choix à effectuer pour préserver la biodiversité du territoire, par exemple. Pire, de nombreuses politiques d’éclairage orientées par les seules économies d’énergie aboutissent en réalité à émettre souvent plus de lumière dans l’atmosphère! Pourtant, en changeant de conception et en privilégiant de meilleurs usages de l’éclairage et de la durée d’éclairement, les communes peuvent économiser de 25 à 75 % de leur budget électricité. De plus, elles apportent ainsi une réponse à une attente de plus en plus exprimée par les français qui ne comprennent plus ni ces excès de lumières sans aucune réflexion, ni ces gaspillages d’énergie et budgétaires quotidiens et attendent une meilleure qualité de nuit pour ce qu’elle apporte à tous et à l’environnement.

 

Sommaire du guide

Editoriaux d’Aurélien Hélias, Rédacteur en chef du Courrier des maires et des élus locaux et d’Anne-Marie Ducroux, Présidente de l’ANPCEN

 

  • Questions 1 à 2 : Références légales – Les apports des lois de transition énergétique et de biodiversité
  • Questions 3 à 8 : Vers une approche plus intégrée

– Les effets pluriels de l’éclairage artificiel

Y a-t il parfois confusion d’objectifs ?

Pourquoi intégrer les émissions de carbone de l’éclairage ?

Pourquoi intégrer les effets de la lumière sur le vivant ?

Pourquoi intégrer les effets sur la vue de l’éclairage artificiel ?

Pourquoi intégrer les effets sur le sommeil et la santé de l’éclairage artificiel ?

Quels autres enjeux prendre en compte ?

 

  • Questions 9 à 15 : Appréhender les coûts globalement

– Commande publique et approche intégrée des coûts

Quelle commande publique privilégier ?

Et le contrat de performance énergétique ?

Y a t-il d’autres pistes d’évolutions possibles ?

Quel est le poids financier de l’éclairage public ?

Quels sont les enjeux énergétiques ?

Comment viser une approche plus globale des coûts ?

Pourquoi intégrer maintenant une approche de long terme ?

 

  • Questions 16 à 26 : Solutions – Adapter l’éclairage aux besoins Comment limiter les nuisances lumineuses ?

Comment prévenir les nuisances lumineuses ?

Comment éviter les lumières intrusives ?

Peut-on éteindre une part de l’éclairage public la nuit ?

Et les éclairages extérieurs non publics ?

Comment améliorer l’éclairage patrimonial ?

L’éclairage public sécurise t-il les espaces publics ?

Sécurité routière et éclairage public sont-ils liés ?

Quelle place pour l’éclairage dans la ville intelligente ?

Qu’apportent les normes d’éclairage à l’approche globale ?

Les certificats d’économie d’énergie soutiennent-ils tous les enjeux ?

 

  • Questions 27 à 30 : Relations avec les citoyens – Impliquer et expérimenter avec les citoyens

Comment connaître les attentes et besoins réels d’éclairage des habitants ?

Faut-il sensibiliser les habitants ?

Faut-il expérimenter avant de lancer des stratégies plus sobres ?

Que découvre-t-on la nuit ?

 

Plus de renseignements sur : https://www.anpcen.fr/?id_rub=1&id_ss_rub=127&id_actudetail=170

 


 

Vous souhaitez faire un don?

Faire un don à la FRANE c'est nous soutenir dans toutes nos actions et nous permettre d'être indépendant de financements publics ou privés.

En ligne c'est par ici.

Lire la suite...

Inscription Newsletter

ECUREUIL.png

Se connecter