Avis Frane : Microcentrale sur Sioule

Frane, ainsi que de nombreuses associations (APS, FNE Allier, Allier Sauvage,...) et un collectif de riverain, donnent un avis défavorable au projet de microcentrale sur la Sioule au niveau des communes d'Ebreuil et de Saint-Quintin-sur-Sioule. 

Retrouvez ci-dessous notre avis : 

 

 

À l’attention de Monsieur Alain LORIOLLE

Commissaire enquêteur

 

Objet : Enquête publique - Demande d’augmentation de puissance d’installation de production d’énergie hydroélectrique du moulin des Portes, commune d’Ebreuil - Observation de l’association Frane

Envoi : dématérialisé sur le site https://www.registredemat.fr/hydro-ebreuil

 

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

 

Frane souhaite apporter sa contribution à l’enquête publique concernant la demande d’augmentation de puissance d’installation de production d’énergie hydroélectrique du moulin des Portes sur la commune d’Ebreuil.

 

Frane soutient les argumentations de l’Association Protectrice du Saumon (APS) pour le bassin de l’Allier et de la Loire. L’hydroélectricité a un impact important sur les populations de saumons atlantiques, Salmo salar (espèce menacée, classée Vulnérable sur la liste rouge européenne de l’IUCN et protégée par la directive européenne Habitat-Faune-Flore). Ce projet accroît la pression exercée sur les saumons. La Sioule représente un axe majeur pour la migration du saumon atlantique. Le barrage est situé à l’entrée des meilleures zones de frayères sur cet axe pour le saumon.

 

Frane soutient également la pétition lancée par le collectif contre la microcentrale hydroélectrique d’Ebreuil.

 

Au-delà des saumons, la Sioule est un réservoir de biodiversité important, elle représente un fort enjeu écologique. L’implantation de la centrale hydroélectrique se trouve en Zone Natura 2000 (directives européennes Habitat et Oiseaux). La zone se trouve en Znieff de type I prouvant la présence d’une faune et d’une flore exceptionnelles. Nous retrouvons des espèces animales protégées comme la loutre, le castor, l’anguille européenne, le Martin Pêcheur…

 

La Sioule est classée en liste 1 et 2 au titre de l’article L 214.7 du code de l’environnement indiquant l’important de restaurer la continuité écologique et sédimentaire. Ce classement indique que le barrage d’Ebreuil doit être franchissable par les grands migrateurs comme le saumon ou l’Anguille mais également par les espèces holobiotiques (barbeau, brochet, truite fario…). Actuellement, la continuité écologique n’est pas assurée. Nous sommes donc favorables à l’arasement des barrages ou a minima l’amélioration de la passe à poisson. Ceci afin d’être en cohérence avec les politiques de gestions des cours d’eau :

-         SDAGE Loire-Bretagne demande la restauration de la continuité écologique en priorité sur les cours d’eau classés au titre du I de l’article L.214-17 du code de l’environnement[1] ;

-         SAGE Sioule recommande en priorité l’effacement d’ouvrages faisant obstacles à la migration et à la continuité sédimentaire[2].

Par ailleurs, à notre connaissance, le Conseil municipal d’Ebreuil était prêt en 2013 à étudier l’arasement partiel du barrage.

 

Le projet actuel demande un accroissement important du débit turbiné passant de 6,5 m3/s à 24 m3/s.

 

Le projet entraine également une dégradation locale par la destruction d’une zone humide et d’arbres. Cette destruction est contraire au SAGE Sioule (objectif 1.4 « améliorer la connaissance et la préservation des zones humides »).

 

Par ailleurs, Frane milite pour une réduction des consommations énergétiques et non un accroissement de l’offre. Les microcentrales hydroélectriques ont un rendement faible par rapport aux impacts environnementaux négatifs. En effet, les microcentrales ne produisent que 1,5 % de production d’électricité nationale (source : ERN).

 

Frane prononce un avis très défavorable à ce projet. Il est essentiel de préserver la biodiversité du bassin de la Sioule qui est une zone à fort enjeu écologique. L’enjeu économique est faible par rapport à l’impact environnemental. De plus, ce projet proche du cœur du village aura des conséquences néfastes sur le paysage et la tranquillité des riverains, ce que les élus des communes concernées n’ont pas manqué de relever.

 

En conséquence, nous vous demandons, Monsieur le Commissaire enquêteur, de bien vouloir donner un avis négatif sur ce dossier d’enquête publique.

 

Pour Frane

Marc Saumureau, Président

 


[1] Dispositions 1-D1, 1D-2 et 1D-3 du SDAGE Loire-Bretagne (page 44) 

[2] Disposition 1.1.2 recommandation 2 du SAGE Sioule (page 64)

Inscription Newsletter

captcha 
LOUTRE.png

Se connecter