Avis FRANE : recherche lithium et hydrogène - Puy-de-Dôme

Objet : Participation à la consultation sur la demande d’octroi du permis exclusif de recherches de mines de lithium et hydrogène natif, dit permis « Vinzelle », dans le département du Puy-de-Dôme, présentée par la société par actions simplifiée SUDMINE

 

Madame, Monsieur,

J’interviens à titre personnel mais également en tant que Vice-Président de la FRANE, Fédération Région AuRA Nature Environnement.

J’ai assisté à la réunion publique du vendredi 20 octobre à Vic-Le-Comte. J’y ai au moins appris que la mise en conformité de la loi française relative à l’information du public en cas de PERM avec la directive européenne issue de la convention d’Aarus va enfin permettre d’empêcher le manque de lisibilité et de transparence de projets de recherche de ce type.

Car le moins que l’on puisse dire est que la communication au sujet de l’octroi d’un permis exclusif de recherche de mines de lithium et hydrogène natif dit permis « Vinzelle » a vraiment manqué :

La FRANE a été mise au courant par un de ses membres le samedi 16 septembre qu’une consultation publique était en cours depuis le 4 septembre 2023 ; il restait donc 17jours pour s’informer, analyser le dossier que nous n’avions pas, et si possible, participer.

Pourtant, les services de la DREAL du Puy-de-Dôme avaient eu connaissance du dossier depuis le 15 décembre 2022 et ont rendu un avis favorable le 11 mai 2023.

Qui plus est, nous avons appris que les élus locaux que nous avons joints étaient dans la même situation que nous.

La prolongation jusqu’à la fin de ce mois nous permet heureusement de participer : la FRANE a depuis toujours souhaité agir, intervenir en amont des dossiers. Cette attitude qui nous démarque d’autres associations de protection de la nature et de l’environnement nous a souvent permis une attitude constructive et nous savons gré à Monsieur le Préfet de cette prolongation.

Car les interrogations sont nombreuses du fait de l’originalité du projet. Le secteur concerné est urbanisé, il est partiellement classé Natura 2000, les eaux souterraines sont parfois exploitées. Même au stade de la recherche seule, nous manquons d’information sur ce métal rare qu’est le lithium et ses sels minéraux si convoités.

Et nous nous interrogeons bien sûr sur les conséquences environnementales, par exemple comment les eaux de surface, et notamment celles de l’Allier seraient impactées si les conclusions des recherches s’avéraient positives.

 

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération la plus respectueuse.

 

Le Vice-président de la FRANE,

Jacques Debeaud

 

 

Retrouvez l'enquête publique ICI (jusqu'au 30 octobre)

Mai 2024
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Evènements à venir

Aucun évènement

Vous souhaitez faire un don ?

 

Depuis 1982, notre fédération agit pour préserver la biodiversité et protéger l'eau et les milieux aquatiques.

 

La FRANE a besoin de vous !

 

L’appel à dons de fin 2022 nous a permis de continuer. Merci infiniment à toutes et tous qui nous avez soutenus.

L’arrêt total des aides de la région, la diminution drastique de celles de l’état menace nos budgets de fonctionnement. Pourtant, la FRANE est reconnue Association d’intérêt général. A ce titre, elle contribue au fonctionnement de nombreuses instances régionales.


Les menaces sur la biodiversité, le réchauffement climatique, les crises de l’énergie ou de l’approvisionnement sont évidentes mais les réponses sont trop souvent abstraites, tardives, décalées en tout cas éloignées : notre Fédération Régionale AuRA Nature Environnement, indépendante de toute structure nationale est là pour les recentrer.

La FRANE compte sur vous !

 

Chaque don compte. Un grand merci par avance à vous. Ensemble, protégeons l'eau et la biodiversité en Auvergne-Rhône-Alpes.





En tant qu’organisme d'intérêt général participant à la défense de l'environnement naturel, votre reçu fiscal de votre don à la FRANE permettra une réduction de 66 % de vos impôts.
 
 

 

Inscription Newsletter

captcha 

Se connecter