Actualités

« Tous concernés, tous responsables » : la formule, déjà usitée dans un tout autre domaine, n’en demeure pas moins adaptable au développement durable. C’est en tous cas le message qu’ont voulu délivrer, mardi soir, à Clermont-Ferrand, Jean-Louis Etienne et Fanny Agostini, réunis à l’initiative de Clermont Auvergne Métropole.

Invités dans le prolongement de la Semaine du développement durable, Jean-Louis Etienne et Fanny Agostini, répondant à l’appel de Clermont Auvergne Métropole, étaient, mardi 18 juin, les hôtes de Polydome.

Ensemble venus prêcher, devant une salle archi-comble, la bonne parole sur l'environnement et une transition énergétique qui, plus que jamais, sollicitent des actes.

 

"Ils ont décrété l'état d'urgence climatique et social. Pour obtenir des décisions politiques, ces militants sont prêts à prendre des risques lors d'actions non-violentes de désobéissance. Hors la loi pour le climat. 

Mardi 12 mars. Une dizaine de militants vêtus de chasubles jaunes gravissent les marches du grand escalier en pierres de la mairie de Saint-Germain-Lembron, dans le Puy-de-Dôme.

Dans la salle du conseil, ils décrochent calmement le portrait d’Emmanuel Macron et l’emportent dans un grand sac noir."

 

Rejoignez-nous à 14h30 place de jaude à Clermont-Ferrand le 13 octobre 2018 !

Il est encore temps d’agir, tous unis pour le climat ! #unispourleclimat #ilestencoretemps

Après la marche du 8 Septembre et ce formidable élan citoyen, nous devons rester mobilisé.es suite au dernier rapport du GIEC publié le 8 octobre et pour cela nous devons être encore plus nombreux·ses samedi prochain à Clermont-Ferrand.

 

 

Tentative de synthèse d'un sujet chaud et pourtant important pour faire évoluer notre pays vers la transition énergétique (cf position de la FRANE).

 

1) Il semble y avoir un consensus contre les éoliennes, en Auvergne et ailleurs

 

(voir le site : « Stop éole collectif Auvergne » = Collectif apolitique et environnemental d'Auvergne pour la préservation du cadre de vie, exemple d'associations « vent de colère », « massacre à l'éolienne » etc....).

 

Pas un projet ne trouve grâce auprès d'eux, ce qui n'est pas étonnant quand on lit ceci en introduction de leur site :

Tags:

Le 12/11/15, VetagroSup Marmilhat : l'auditoire est constitué principalement d'èlèves du niveau BTS (Rochefort Montagne) à ingénieur (VetagroSup), de leurs enseignants mais aussi (en nombre beaucoup plus faible) de représentants R § D (INRA, IRSTEA...) ou des professions agricoles et forestières… et de nous (Myriam salariée FRANE et moi même). Guillaume Benoit du CGAAER fait la tournée des différentes régions pour présenter le programme « 4 pour mille = des sols pour la sécurité alimentaire et le climat».

Inscription Newsletter

captcha 
ECUREUIL.png

Se connecter