Régionale

SAUVONS L'EAU!

Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs de l'Allier-Cantal-Haute-Loire-Puy-de-Dôme, notre association vous alerte aujourd’hui sur la situation inquiétante à laquelle vont devoir faire face les agences de l’eau à compter de 2018, au vu du projet de loi de finances annoncé par le Gouvernement et sur le point d’être voté. Nous attirons votre attention sur le fait que les baisses de moyens financiers et humains prévues à travers ce projet de loi conduiront à une dégradation significative de la politique de l’eau française, avec des conséquences directes sur l’environnement, l’économie et l’emploi non évaluées, ainsi qu’une baisse des capacités de soutien aux collectivités (eau potable, assainissement, etc.).

 

Suite à la fusion des régions et à la création de l'Agence Française pour la Biodiversité le 1er janvier 2017, les structures suivantes se sont réorganisées: l'Agence des aires marines protégées, l'Atelier technique des espaces naturels, l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA) et Parcs nationaux de France.

Retrouvez tous les contacts et implantations de l'AFB Auvergne-Rhone-Alpes ici.

 

Tags:

Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes considère maintenant les chasseurs comme des spécialistes de la biodiversité, plus compétents que les naturalistes et les biologistes, et donc passe avec eux contrat pour des études sur la faune pendant 3 ans.

 Dans ce contrat il est prévu un axe important : préserver et améliorer la biodiversité ! Un autre concerne la communication et le partage de l’espace !

 

Session du Conseil régional AURA jeudi 22 septembre

 

Jean-jacques Orfeuvre, Président du réseau Ecologie Nature de haute-Loire – REN 43

 

Le président du Conseil régional  Auvergne-Rhône-Alpes offre à la Fédération régionale des chasseurs, un partenariat, doté d'une subvention de près de 3 millions d'euros sur trois ans sans même tenir compte des 96 M€ dont est déjà doté l’Office National de la Chasse, qui assure déjà bon nombre des actions prévues.

 

Il a déjà baissé de 325.000 € les subventions accordées aux associations de protection de la nature de la région notamment de la FRAPNA Rhône-Alpes (ou de l'agriculture paysanne et biologique) qui assuraient jusque-là des missions d’information et de formation en matière d'éducation à l'environnement notamment dans les écoles, des observations scientifiques, inventaires, gestion de sites naturels, veille environnementale, participation aux débats publics, expertise, etc..

 

Tags:

 

Les associations FRANE et FRAPNA, fédérées au sein de France Nature Environnement, souhaitent jouer pleinement leur rôle dans le débat environnemental avec les élus et la population de notre future grande région, et ce en toute indépendance des partis politiques. Pour cela, nous avons non seulement entrepris un rapprochement de nos deux fédérations, mais aussi élaboré un certain nombre de propositions thématiques très concrètes en rapport avec les attributions des régions.

Inscription Newsletter

herisson.png

Se connecter